Découvrez notre test de la Eleveight RS V6 que nous avons pu étudier sous toutes les coutures. L’aile continue d’évoluer avec cette année un bridage sans poulies et un panneautage revisité. Après 5 générations, la marque continue de faire évoluer l’aile comme on le souhaite. On revient en détails dans le test sur les améliorations de l’aile.

Produit testé : Eleveight RS V6 9m et 10m
Conditions du test (mer/vent) : 8 à 40 noeuds sur twintip et surf.
Programme annoncé : Une aile Tout Terrain
Tailles disponibles : 5,6,7,8,9,10,12,14 et 17m
Shape : Hybride / 3 lattes

  • Freeride
  • Big Air
  • Lightwind
  • Vague
  • Freestyle
  • Depower
  • Vitesse de rotation

Les atouts des 3 réglages

La marque développe ses ailes avec un triple réglage sur le bridage avant. Il ne faut pas hésiter à ajuster les réglages au niveau des avants.

  • Sur le réglage standard, on ressent une aile qui est parfaitement équilibrée avec une gestion facile de la puissance.
  • Sur le réglage Tip, l’aile est plus raide dans la barre qu’avec le réglage standard. Cela permet d’avoir une aile plus typée pour les sauts que sur les deux autres réglages.
  • Sur le réglage Pivot, l’aile est plus légère avec une maniabilité accentuée. L’aile est véloce, ça accentue sa vivacité. Il est idéal pour le foil et les vagues.
Découvrez notre vidéo sur la découverte du proto de la RS V6 dans de nombreuses conditions hivernales bretonnes. Nous avons pu tester l’aile dans de nombreuses styles de navigation !

Les premières sensations

Nous avons reçu l’Eleveight RS V6 9m en prototype au début de l’année 2022. Cette aile n’a pas de réglage sur le bridage avant comme ce n’est pas la version finale. On l’a fait voler dans un vent très faible, ce qui nous marque c’est la stabilité de la voile dans cette légère brise rafaleuses. Ensuite, on a pu l’essayer dans toutes les conditions de vent avec ce bridage sans poulie. Nous avions peur de perdre en polyvalence avec ce bridage fixe. Au final, l’aile est plus directe que les années passées tout en gardant la fluidité qu’on lui connaît.

Ce gain en répondant en fait une aile encore plus joueuse avec la possibilité de faire bouger encore plus. Les repères sont très faciles à trouver dans les airs, on se sent tout de suite bien avec cette RS. Le timing est naturel, on sait toujours où se situe l’aile. Malgré le froid et les multiples couches que l’on porte lors des sessions hivernales, on s’est amusé avec la RS V6.

Peter Stiewe continue de faire évoluer une aile déjà très aboutie afin qu’elle continue de faire progresser une RS qui était très performante et évolutive.

Les atouts techniques

La marque continue de construire les ailes avec le spi Teijin X4 et le dacron Teijin XT. Ces tissus permettent d’avoir une excellente durabilité. Sur la V6, les coutures ont été pensées afin d’améliorer les performances de l’aile.  Il y a toujours lattes rigides pour la structure et des renforts en EVA pour diminuer les vibrations dans l’aile. La marque continue de faire évoluer sa construction tout en gardant les atouts qu’on connait.

Le comportement de l’aile

La RS reste le modèle le plus polyvalent de la gamme Eleveight. Grâce à un shape à 3 lattes, l’aile possède de nombreux atouts pour les pratiquants qui veulent faire tous les types de navigation. L’accessibilité est essentielle sur les ailes tout terrain, ça reste un des atouts de la RS V6. Depuis plusieurs années, l’accent est mis sur les performances de ces ailes. L’aile est vive et joueuse, on peut la faire bien évoluer dans la fenêtre de vol. Cela facilite la navigation ou le passage de figures.

L’aile est adaptée pour une pratique freeride avec un comportement très prévisible et un excellent répondant qui permet de passer à travers les molles de vent. Son depower rend plus aisé la gestion de l’aile en plage haute.

La marque souhaite avoir des ailes accessibles pour tous même si la RS est l’aile pour s’amuser dans tous les styles de navigation. Eleveight a développé depuis 4ans, un bridage des avants modulable qui permet de modifier légèrement le ressenti de l’aile dans les airs.

Découvrez l’interview de Peter Stiewe, designer d’Eleveight, il nous explique comment il pu développer un bridage sans poulie.  Il nous détaille le processus pour arriver à ce résultat.

La rs dans les pratiques spécifiques

Pour les sauts classiques, l’aile à un timing facile de border/sauter qui permet de monter haut et planer dans les airs. L’aile permet de gérer aisément le saut. Son excellente maniabilité permet de réceptionner facilement avec un loop par l’arrière ou l’avant. Cette facilité est accentuée avec la simplicité de gestion de la puissance de l’aile. Même lorsque le vent monte, l’aile garde une excellente structure et tenue dans le vent. Sa sustentation est très bonne, mais la XS sera plus idéale pour une pratique exclusivement Big Air. Dans les loops , la RS tourne sur l’oreille avec une traction horizontale modérée, c’est facile d’envoyer avec. Si vous optez pour la XS ou la FS, le loop sera beaucoup plus violent avec une rotation de l’aile moins sur l’oreille. En déhooké, l’aile permet de faire de nombreuses figures, mais elle manque clairement de détente dans les lignes pour envoyer des gros handlepass ! Il est évident que la FS excelle plus dans le domaine du freestyle newschool !  Dans ces deux styles de navigation, il est préférable d’opter pour le réglage Tip qui donne à l’aile plus de raideur et une forme plus arquée.

Si vous souhaitez, une aile plus douce et moins physique le réglage standard sera parfait. Ce réglage est idéal pour avoir une aile freeride polyvalente. Elle sera aussi plus facile de gérer la puissance de l’aile. Ce réglage est aussi la bonne option lorsque vous souhaitez un peu tout faire lors de vos sessions.

La RS est une maniable et joueuse, cela permet d’en faire un jouet pour aller titiller les vagues. Sa mobilité dans la fenêtre de vol permet de faire bouger l’aile afin de surfer les vagues. L’aile drifte légèrement, mais la WS sera l’arme pour surfer en kite. Le réglage pivot rend l’aile plus facile dans les virages ce qui facilitera les surfs en kite. Le bon choquer de l’aile permet aussi d’enlever la puissance et pouvoir exploiter la puissance de la vague.

 

Nous avons eu la chance de découvrir la nouvelle Eleveight RS V6 en avant-première sur plusieurs sessions. Cette aile continue de s’améliorer comme chaque année…

En Bref

En résumé, cette Eleveight RS V6 continue de nous surprendre comme chaque année. Peter Stiewe a su développer une aile sans poulie qui gagne en répondant. Cette évolution du shape et du bridage rendent l’aile plus performante tout en gardant son accessibilité. Peu importe la discipline, la RS sera idéale pour s’amuser dans toutes les disciplines.